Le Monde des AMIEL

Site sur les très nombreux AMIEL, par Jean-Louis et Cécile AMIEL

Le Monde des AMIEL header image 2

De la racine « El » et du sens d’ « Amiel » en hébreu

13 décembre 2010 · 10 Comments

Pour être plus complet sur la racine universelle ‘Am’ un auteur contemporain a récemment bien rappelé sa dimension humaine universelle : ‘Am’ , peuple est à mettre en relation avec ‘Amad’ ou ‘Amam’ (le peuple est grand, en hébreu), mot où l’on trouve ladite racine de peuple mais aussi, dans le redoublement, la notion d’ensemble, de race, de tribu. Ce sens d’association, d’amitié, de conjonction, de communion de deux ou plusieurs humains, est très connu dans les langues phénico-sémitiques mais aussi dans les langues indo-européo-germaniques. Je ne voudrais pas terminer sur ce sujet sans citer une dernière fois quelques preuves tirées de langues diverses: le latin avec ,amo, com, cum, concunctus (de cungo-jungo: joindre), le grec ama, le sanscrit sam, samon, l’anglo-saxon samo (same: égal à: idée de communion), le français ami, ensemble, le danois san, le germanique sammt sans oublier l’arabe aram qui équivaut à l’hébreu am.

Rèf: Jone’s dictionary of Old Testament. Proper Names A. Jones Kregel 1997.

L’autre partie du nom Amiel, nous y arrivons enfin, comporte deux éléments prononçables soit en deux émissions de voix ‘i’ et ‘el’ soit en une seule ‘iel’; nous aurons ainsi deux notions qui se complètent; (je vous rappelle qu’il arrive que l’hébreu déplace les syllabes d’un même mot).

Si on lie ‘i’ avec ‘am’ pour former Ami (écrit parfois Ammi), on a avec l’adjonction de l’affixe ‘i’ la signification de « mon peuple« . Nous aurons l’occasion de revenir sur ce ‘mon’ ailleurs. Sachez toutefois que nous avons dans Ami ou Ammi le nom donné au peuple d’Israël par le prophète Osée (Os, chap. 2, verset 1 de la Bible).

Si l’on prend ‘iel’ détaché de ‘am’, ou plutôt ‘eli’ ce qui est préférable et revient au même, nous pouvons isoler l’élément déterminant ‘El’, l’autre racine primaire de notre nom Amiel. ‘El’ est ce qu’il y a d’uniquement essentiel pour un hébreu car il s’agit de « L’Eternel », le seul Dieu, le ‘père’ des Cananéens, ce peuple très antique, repris par les Hébreux. ‘El’ que l’on retrouve comme suffixe dans un nombre très important de noms propres hébreux puis juifs, des noms d’anges, des noms d’acteurs de la saga de ce peuple tels que: Michel, Gabriel, Raphaël, Daniel, Ezechiel, Joël, Samuel, Rachel, Ariel, des noms de lieux tels que Israël bien sûr mais encore Bethel par exemple. Enfin il y a lieu de remarquer qu’Eli (Elie en français) est le nom d’un grand prophète, souvent évoqué dans les Evangiles par Jésus , à moins qu’il ne veuille parler en le nommant, de Dieu lui-même, comme dans la fameuse interrogation qu’il lui adresse, au coeur de sa dernière nuit d’être humain, dans un moment de doute bien humain mais qui peut surprendre s’agissant du Messie: « Eli, Eli, lama sabactani? » (‘Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?).

Mais d’où vient donc cette dénomination « générique » chez les Hébreux, de « El » pour désigner ce Dieu unique? Prenons la Torah (le livre sacré des Hébreux et des Juifs constitué par les cinq premiers livres de la Bible, ou Pentateuque, du grec ‘penta’, cinq). Dès les premières lignes de la Genèse, (le premier de ces cinq livres, écrit sur de vieux mythes ancestraux et sur lesquels nous reviendrons plus tard) nous trouvons le mot ‘Elohim’ dont ‘El’ est l’abrégé (Genèse, chap. 1, vers. 2).Ce mot est traduit à cet endroit et plus loin par Dieu, dans toutes nos Bibles, d’hier ou d’aujourd’hui, ce qui est beaucoup simplifié mais pratique, nous verrons pourquoi dans un autre article. Sachez seulement à ce sujet que ce nom générique de Dieu ne date que du IXème siècle et qu’il a pour origine le terme grec désignant leur roi des dieux, j’ai nommé Zeus! Mais revenons à Elohim; nous avons là un nom pluriel (marqué par le suffixe ‘im’), ce qui est pour le moins curieux, pour ne pas dire singulier, pour un nom éminemment singulier … puisqu’il désigne un être unique! S’écrivant LHYM il se lit aussi El Ha Yam soit textuellement: « Seigneurs de la mer ». Vous noterez en passant la correspondance Yam, mer via sans doute cette racine décidément incontournable ‘am’. Mais que vient faire la mer ici (les Hébreux n’ont pas été un peuple de marins, ils se méfiaient beaucoup de cet élément). Nous verrons ce thème également un de ces jours.

Résumons pour finir la signification hébraïque du nom Amiel: Il s’agit du »Peuple de Dieu » ou plus précisément « mon Peuple (est à) Dieu« . Et si l’on considère la correspondance Amiel-Eliam on peut prendre comme définition une citation du prophète Zacharie (Zach. chap.13, ver.9) dans lequel lorsque Dieu dit: « C’est mon peuple », le peuple répond: « C’est mon Dieu » accomplissant par là l’alliance de Dieu avec son peuple et en retour la confession de la foi de ce dernier envers l’Eternel.

En somme si Dieu lui-même n’avait pas « baptisé » son peuple du nom d’Israël, peut-être celui-ci serait encore de nos jours appelé Amiel ou Ami, nom employé on l’a vu par Osée, et les Israéliens seraient des … Amieliens !! C’est tout pour cette fois.

Quelques références: Réponses critiques à plusieurs difficultés proposées par les nouveaux incrédules … des livres saints JB Bullet Tome 2 Mecquignon Junior Paris 1826;  Personal Names in the Bible: interpreted and illustrated by W.F. Wilkinson London Stahan 1865; Reading in First Chronicles in: The Quaterly Journal of Prophecy Vol 10 London Nisbet & Co 1858.

Tags: Non classé

10 responses so far ↓

  • 1 St-Louis // mar 30, 2015 at 2:48

    Bonjour
    Ma conjointe et moi avons décidé de nommer notre nouveau-né Amiel. Je connaissais l’origine hébraïque du nom, mais votre article m’a beaucoup appris et conforté dans l’idée de donner ce prénom à mon fils. Merci.
    Marc de Montréal

  • 2 amiel // mar 30, 2015 at 9:59

    Bonjour Marc,
    Je vous félicite pour cette naissance et suis très heureux bien sûr que vous prénommiez votre fils Amiel. Dans ce cas vous savez que c’est un nom hébreux très ancien que vous lui donnez; je ne sais si vous êtes d’ascendance juive mais si c’est le cas vous devez savoir combien l’attribution d’un prénom est important dans cette religion; il va guider toute sa vie ; c’est un nom théophorique comme beaucoup d’autres mais qui a une dimension universelle.
    Pour ma part je porte ce nom en tant que nom de famille; né dans une région où il est porté ainsi qu’il est écrit, AMIEL, c’est un très vieux patronyme de la région où je suis né, d’origine latine, transmis de père en fils depuis le très haut moyen-âge (au moins le Xème siècle). J’ai voulu rendre hommage par mes recherches non seulement à tous ceux qui l’ont porté mais faire connaitre combien ses origines multiples et très différentes, ce qui est rare, se recoupent dans cette région méditerranéenne du sud de la France où se trouvent, encore de nos jours, l’immense majorité des Amiel du monde.
    Longue vie à Amiel sous toutes ses formes et à votre fils en particulier.
    Bien sincèrement,
    Jean-Louis Amiel

  • 3 amiel // fév 7, 2017 at 1:18

    bonjour, je m’apelle Amiel, j’aime beaucoup mon prénom, c’est adorable. Longue vie aux amiel c’est un magnifique prénom, magnifique nom de famille, je suis fière de le porter. Fier de faire partie de ce clan.

  • 4 amiel // fév 8, 2017 at 9:17

    Vous êtes la première personne portant le prénom Amiel à me contacter et à me dire combien vous êtes satisfaite de porter ce prénom. Vieux prénom si vous m’avez lu, présent déjà du temps de Moïse chez les hébreux, présent dès les temps apostoliques chez les premiers chrétiens martyrs de leur foi. C’est comme vous le dites aussi un grand nom de famille depuis la « gens » romaine de ce nom, sous la République, qui s’est répandu sous l’Empire dans tout le vaste monde romain de la Méditerranée, particulièrement dans le sud de la Gaule et en Hispanie. Avec vous je dis aussi « Longue vie aux Amiel » ! Merci de votre sentiment à l’égard de ce nom et prénom.

  • 5 Emmanuelle // sept 17, 2017 at 14:21

    Bonjour, nous avons appelé notre fils Adam, Amiel en 2 prénom n’arrivant pas à nous décider! Je suis ravie de lire votre article expliquant si bien l’origine de ce très beau prénom. J’avais trouvé le sens de peuple de dieu. Mais Pas aussi détaillée . Il le porte tres bien Et j’espère qu’il en sera fier lorsqu’il sera adulte.

  • 6 amiel // sept 17, 2017 at 17:14

    Je suis très heureux de voir que le prénom se donne encore; le principal pour moi est bien sûr son utilisation en tant que patronyme, comme vous l’avez sans doute compris. J’ai essayé de « faire le tour » de ses diverses significations et origines; j’ai insisté notamment sur la formation du nom-prénom propre à chaque origine, essentiellement hébraïque et latine (ce qui a donné de longues pages dont j’ai conscience qu’elles puissent quelquefois être ‘indigestes’ mais tout cela est bien difficile à résumer en quelques phrases). Je vois quand même par votre témoignage que ça peut intéresser ! Je souhaite une belle vie à votre fils Adam (vous avez j’espère lu que ce prénom n’est pas anodin, et que le nom du 1er homme biblique est à relier à celui d’Amiel !)
    Je ne peux douter qu’il n’en soit pas fier lorsqu’il sera en âge de le comprendre…vous le lui expliquerez j’espère !

  • 7 Queen Di // juil 1, 2018 at 16:40

    Bonjour c’est la meilleure explication du suffixe El que j’ai vue jusqu’àlors … Et en fait j’ai lu la signification de l’expression El am yah ( seigneurs de la mer ) et je voulais donner à mon enfant le prenom Yahmael ( Yah ma el ) qui est qui qui est la lecture de El am yah mais à l’envers or je ne sais pas ce que ça signifie et je me demande s’il y a une traduction possible ou ça ne veut tout simplement rien dire… Merci

  • 8 amiel // juil 2, 2018 at 9:48

    Bonjour, je vous remercie pour l’appréciation de mon explication d’El. Bien que je ne vois pas trop comment « El am yah » a pu être traduit par ‘seigneurs de la mer’ le mot mer étant si je ne me trompe ‘yam’, son retournement ne peut donner Yahmael car ce ne sont pas les lettres (am > ma) qui sont systématiquement retournées mais les syllabes; syllabes qui, en elles-même ont une signification propre. Le retournement du mot « El am yah » donnerait donc ‘Yah am El’. En ce qui concerne sa traduction « El am yah », d’après moi, pourrait être, dans une conception hébraïque ancienne, ‘El, le dieu El est le parent (père, frère ou oncle) de Yah, le dieu Yah’. On sait que plus tard ces deux noms divins se sont confondus en Yahveh. Voilà ce, qu’à première vue, je peux vous en dire…mais je ne suis pas du tout un spécialiste de la question. J’ai dû m’y plonger par nécessité et j’avoue que ce domaine de mes recherches m’a beaucoup impressionné et plu.

  • 9 El Fazar // août 6, 2018 at 11:59

    Bonjour
    C est juste pour savoir si mon prenom a une signification profonde etc
    Merci

  • 10 amiel // août 6, 2018 at 18:40

    Votre prénom, El je suppose, a toutes les apparences d’être d’origine arabe; ne connaissant pas cette langue sémitique, je ne peux vous apporter aucune réponse.
    Avec mes regrets.

Laisser un commentaire